Tradition à l’occasion du 14-juillet La pluie n’a pas douché l’envie des Villeruptiens

16 juillet 2017 - 21:24

Peu de monde était présent au lancement des festivités organisées par le comité des fêtes et la Ville de Villerupt pour la Fête nationale. Puis les bancs installés par les services techniques se sont vite remplis à partir de 18h, le temps que les frontaliers reviennent de leur travail, le 14 juillet n’étant pas férié au Luxembourg. C’était alors le moment idéal pour se restaurer et le choix ne manquait pas aux stands tenus par le Club des Six, la Croix-Rouge, le Parti communiste français, le Twirling-club et Villerupt Singulier Pluriel. Le service assuré impeccablement n’a pas causé de longues files d’attentes aux stands de boissons, de frites et de sandwichs, composés de grillades tenus par les Restos du cœur pour le comité des fêtes.
La musique et la danse ont réjoui les spectateurs durant toutes les festivités. La country a assuré le show pendant plus de trois heures (lire ci-contre). Puis changement de registre avec le style plus classique des musiciens du Cercle royal musical d’Aubange.
Le défilé a été retardé à cause de la pluie qui s’est malheureusement invitée à la fête. Les enfants ont patiemment attendu sous le porche de l’hôtel de ville, leurs lampions bien serrés dans leurs mains. Une éclaircie et c’était parti pour un petit tour de la ville, avec en tête les sapeurs-pompiers de Villerupt, les porte-drapeaux des associations patriotiques et les élus.
Le cortège s’est étoffé par de nombreux habitants et les jeunes licenciés des clubs sportifs bien représentés, le Handball-club bien annoncé par une banderole, l’Entente sportive Villerupt-Thil et Villerupt-Natation.
Après le concert du sosie de Michèle Torr et les feux d’artifice tirés du mur alvéolé, la soirée s’est poursuivie jusque tard par un bal populaire animé par l’orchestre Toni Collin’s.

Commentaires

*